Zion National Park

Après quelques heures passées dans le State Park Valley of Fire, nous reprenons la route vers notre Zion, l’avant dernier parc que nous avons prévu de visiter.

Nous arrivons en début de soirée et passons le repas à planifier les visites du lendemain.

Nous avons séjourné à Springdale, à quelques minutes à pied de l’entrée du parc. Il y a tout ce que l’on veut sur place : restaurants, hôtels, camping, supermarchés … Le camp de base du parc.

A Zion, certains points de vue de la vallée ne sont accessibles que via le shuttle mis en place par le Park. Une partie de la route est même interdite aux véhicules autres que ceux officiels. Mais pas de crainte, il n’y a qu’un seul parcours, les navettes sont fréquentes et marquent chaque arrêt. Aucun risque de se tromper ou de se perdre.

Nous avions décidé de faire les deux randonnées mythiques du Park : Angels landing et son point de vue légendaire sur la vallée et the Narrows qui consiste à marcher dans la rivière dans un cadre exceptionnel. Au final, nous ne ferons que la première randonnée : trop de monde aux Narrows et un peu de fatigue ont eu raison de notre motivation.

Il y a beaucoup d’autres possibilités, mais ces deux itinéraires devraient nous occuper toute la journée. D’autant qu’en cette fin de voyage, nous sommes un peu fatigués tant par toutes nos randonnées que par la route.

Nous partons assez tard (environ 10h) après un bon petit déjeuner à l’hôtel. La navette nous amène à The Grotto, le point de départ de la radonnée Angels Landing dont nous avons rédigé un article ici.

En cette fin du mois de septembre, le soleil se couche vers les 19h, en plein été après 21h. Il est donc largement possible de profiter du parc en une seule journée et de faire plusieurs randonnées.

Pour nous, après Angels Landing, direction le bar à l’entrée du parc pour un moment de détente en terrasse au soleil.

Le lendemain, direction Bryce Canyon et c’est l’occasion de traverser Zion en voiture par la Zion-Mount Carmel Highway. Les paysages sont tout aussi impressionnants et ces quelques kilomètres sont marqués par de nombreux points de vue.

Zion est un tout petit en comparaison du Grand Canyon ou de Yellowstone visités précédemment, mais le parc regorge de paysages qui impressionnent, même après presque trois semaines à arpenter les routes américaines.

Poster un Commentaire

avatar