Alaska: Une journée à Fairbanks et visite au Père Noël

Après 3 jours à Denali, c’est des images plein la tête que nous partons plein Nord pour un voyage de 200 km environ en direction de Fairbanks.

Fairbanks, c’est la seconde agglomération d’Alaska avec 90000 habitants. Le plus petit endroit que nous visiterons durant notre voyage sera Chitina et ses … 136 habitants. Autant dire, Fairbanks, c’est la grosse ville.

Fairbanks est située à moins de 200 km du cercle polaire ce qui en fait la porte d’entrée pour aller voir les aurores boréales en hiver; parce qu’en été, le soleil ne se couche pas. C’est d’ailleurs un peu étrange de voir qu’à minuit, il fait encore jour.

Fairbanks

Alors Fairbanks… on a trouvé un blog qui présentait la ville comme la seconde plus agréable à vivre du monde. Comment dire ?  What the f… ?

La ville n’a pas vraiment développé son tourisme local. Elle sert en fait de camp de base pour des excursions plus lointaines vers le cercle polaire, vers Prudhoe Bay au bord de l’Océan Artique via un roadtrip équipe de 800 kmh (aller) sur la Dalton Highway ou pour des excursions dans les parcs et réserves naturels autour de la ville.

Trêve de suspens : la ville n’est pas belle. Elle est très étendue et pour aller d’un point d’intérêt à l’autre, nul autre choix que la voiture.

Le centre ville est tout petit, à peine deux rues, pas ou peu animé et bordé par les immenses parkings des magasins. Avantage : pas de soucis de stationnement.

Le long de la rivière Chena se trouve une balade piétons avec quelques statues et mémorial. Un petit quart d’heure, on a fait le tour. Nous nous faisons alpaguer par des locaux très étonnés de voir des Français ici et qui nous expliquent habiter au delà du cercle polaire mais venir régulièrement à Fairbanks pour vendre et acheter divers marchandises. Ce sera quasiment notre seul contact avec les habitants du coin.

Au bout de la promenade nous tombons sur le Visitor Center. Et là, surprise, le bâtiment est immense et très moderne à faire pâlir ceux de certains National Park.

On y trouve des expositions sur l’histoire locale, le commerce … , de la documentation sur les excursions et activités aux alentours … bref tout ce qu’on attend d’un Visitor Center.

Nous nous promenons ensuite dans Pioneer Park à 2 km à l’ouest du centre-ville. Une sorte de reconstitution assez plaisante de la ville à l’époque des pionniers. Ambiance Laura Ingalls au programme …

Le park est le lieu de balade des locaux avec terrain de jeux, de sport, un petit train arpentant le parc et quelques boutiques dans sa partie Sud.

Par la suite nous souhaitons nous détendre, un peu fatigués par nos excursions et notre recherche d’ours dans le Denali. Nous décidons d’un programme soft, sans trop utiliser la voiture (depuis notre arrivée à Anchorage 6 jours plus tôt, nous avons déjà fait environ 1000 km).

Nous allons donc nous promener dans l’immense parc autour du campus de l’Université d’Alaska. Damien souhaite se dégourdir les jambes avec un footing et Delphine se balader autour du campus.

Après une belle matinée ensoleillée, les averses nous amènent à abréger nos balades respectives : après une heure et demi, nous reprenons la route en direction de Fairbanks.

Pour finir la journée, nous avons choisi de prendre une choppe dans une brasserie locale : la Hoodoo Brewing Company. Ici pas question de boire jusqu’au bout de la nuit, le pub ferme à 20 h ! Pas de quoi nous empêcher de tester 2 pintes de bières locales… chacun. Une jolie expérience du mode de vie local, même si un peu courte à notre goût.

Retour au B&B. Demain nous partons vers Chitina, porte d’entrée du Wrangell – St Elias National Park & Preserve … 500 km plus au Sud.

North Pole

Sur la route vers Wrangell – St Elias, à une quinzaine de miles de Fairbanks il y a la fameuse ville de North Pole.

Là, rien que le nom, ça fait rêver. Oui, parce que le Pole Nord, c’est la maison du Père du Noël. Et la ville a décidé de jouer pleinement le jeu : candélabres en forme de sucre d’orge, mais surtout la maison du Père Noël et son musée.

Si vous voulez retrouver votre enfance, n’hésitez pas à vous y arrêtez quelques minutes.

Pour nous, c’est reparti, direction le parc de Wrangell – St Elias.

Poster un Commentaire

avatar