Antelope Canyons et Horseshoe Bend

On arrive à Page dans l’après-midi en provenance de Moab via Monument Valley.

C’est une petite ville de 5000 habitants à proximité du Lac Powell, lac artificiel créé par le Glen Canyon Dam sur le Colorado.

 

 

Ici deux choix : profiter du lac pour une balade en bateau sur le lac en visitant des Canyons uniquement accessibles en bateau, ou visiter Antelope Canyons, ces formations géologiques incroyables formées par l’érosion.

Nous concernant, ce sera Antelope Canyons.

 

 

A partir d’ici se crée un début de dilemne : visiter Lower Antelope Canyon ou Upper Antelope Canyon ? Et à quelle moment de la journée vaut-il mieux y aller ?

 

Sur le premier  point, les avis de nos amis blogueurs sont partagés et ça ne nous aide pas vraiment. Pour les horaires, il semble qu’il soit préférable de visiter Lower Antelope Canyon le matin et Upper Antelope Canyon vers midi.

N’ayant pas décidé, nous avons choisi de visiter les deux à la suite aux horaires “préférentiels”.

 

 

L’accès est facile. Vous sortez de Page sur la route 89 vers le Sud au bout d’1 km après le Walmart, vous prenez la route 98 vers l’Est. Après 8 km, vous avez le choix : à gauche, le Lower Antelope Canyon, à droite l’Upper.

 

Lower Antelope Canyon

 

Quel que soit le Canyon que vous choisissez (ou les deux), il faudra passer par un tour operator Navajo.

Vous serez guidés par un Navajo qui vous emmènera dans le Canyon et vous donnera toutes les explications nécessaires, notamment l’histoire de ces incroyables formations géologiques.

 

Nous avons réservé en avance mais visiblement, hors saison et si vous ne débarquez aux heures creuses, vous pouvez venir sans réserver.

Aucun pré-paiement nécessaire, on paie sur place ($20) après avoir payé le droit d’entrée dans les Parcs Navajo à l’entrée du parking ($8 par voiture) valable pour les deux canyons.

L’accès est très aisé, via un escalier un peu abrupt pour descendre dans le canyon après 2 minutes de marche depuis l’accueil (on ressort en grimpant un escalier métallique à l’autre extrémité du canyon). Prenez quand même une paire de basket, vous marchez dans du sable et sur de la roche.

Nous vous passerons l’histoire du site que vous pouvez trouver sur n’importe quel site de voyages ou sur wikipedia. Rien ne vaut quelques photos. C’est pour ça qu’on visite les canyons

 

 

Upper Antelope Canyon

 

Pour y aller, rien de plus facile, on sort du parking, on traverse la route 98, et on se gare sur le parking en face (après avoir payé $8 si on ne vient pas du Lower Canyon précédememnt). Même pas besoin de GPS.

Là encore, tour operator Navajo, accueil, un coup de carte bleue ($40 pour l’Upper), on attend, on nous guide… Cette fois-ci, on a le droit à un tour en 4X4 style “tape cul ” d’une dizaine de minutes pour atteindre l’entrée du canyon. Et on découvre une bonne dizaine d’autres 4×4 stationnés.  Tant pis, on ne sera pas tout seuls … Notre visite a eu lieu le 25 septembre, on imagine à peine ce que ça doit être en pleine saison.

 

 

Là encore, la guide nous explique la formation du canyon, les particularités géologiques et en prime nous donne des conseils pour les réglages photos. Très bonne idée, et voilà le résultat.

 

 

 

 

 

Alors Lower ou Upper Antelope Canyon ? Pour nous l’Upper est plus beau mais à aucun moment nous n’avons regretté avoir visité les 2.

Il est largement possible de faire les deux sites dans la matinée : nous avions prévu le Lower Canyon à 9h et l’Upper à 12h. Au final à 14h nous étions à Page. De quoi nous laisser encore pas mal de temps pour profiter du coin !

Malgré le nombre de voitures qui nous a un peu effrayé en arrivant, les visites sont au final plutôt fluides (les guides navajo font la circulation pour que les groupes ne “s’entrechoquent” pas ) et chacun à le temps de profiter des canyons et de faire des photos. Il faut compter environ 1h15 / 1h30 par canyon.

 

Horseshoe Bend

Bon, on ne va pas vous mentir, on l’avait déjà vu la veille pour le coucher de soleil. Mais n’étant pas très satisfait de la luminosité, on a décidé d’y retourner faire un tour.

Là encore pour y aller, rien de plus facile. On sort de Page direction le Sud par la route 89 et quand on voit des voitures stationnées n’importe comment le long de la route, c’est là.

Bizarrement, l’accès au site est gratuit. Vu le monde, le bazar pour stationner et la beauté du lieu, ça pourrait ne pas durer. Autant en profiter.

Depuis le parking, environ 800 mètres de marche et à la fin, on voir le Colorado serpenter en forme de fer à cheval (HorseShoe Bend) au débouché du Glen Canyon Dam.

 

 

C’est vraiment joli. Nous nous y sommes rendus pour le coucher de soleil et en milieu d’après-midi, à chaque fois, nous avons été conquis. Mais il semble que les plus belles couleurs, notamment l’ensoleillement sur les roches face aux visiteurs, aient lieu le matin. Nous n’avons pas eu le courage de revenir une troisième fois, mais les courageux du réveil matinal ne devraient pas hésiter une seule seconde.

 

 

S’il vous reste un peu de temps, on vous conseille également d’aller fair un tour vers le Lac Powell. Nous l’avons vu depuis les hauteurs et il y a déjà de jolis paysages.

Sinon, rendez-vous dans le centre de Page à la State Tavern 48 pour une bonne pinte rafraichissante, parce que mine de rien, il fait chaud dans l’Arizona.

 

Voilà, on espère que cette petite balade à Page et ses environs vous aura plu, si vous avez des questions ou commentaires, n’hésitez pas à nous laisser un petit message, on se fera un plaisir de vous lire et de vous répondre 

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar