Nos Up & Down à Yellowstone

Nos « Up »

  • La beauté du Grand Canyon de Yellowstone
  • Les geysers et notamment Old Faithful et Morning Glory Pool
  • Norris et surtout les superbes couleurs près de Colloïdal Pool
  • La faune sauvage qui est bien présente dans le Parc
  • Les aménagements, comme toujours dans les Parcs Nationaux US

 

Nos « Down »

  • La qualité de la nourriture, quelque soit le restaurant testé
  • Les horaires de boutiques et restaurants hors saison
  • Devoir passer par une agence de voyage pour réserver un logement
  • L’absence quasi généralisée de wifi
  • La trés (trop ?) nombreuse affluence sur certains site
  • Grand Prismatic dont le point de vue surélevé est fermé

 

 

Nos conseils pratiques

 

  • Ne prévoyez pas trop d’activités

 

On en a déjà parlé dans notre carnet de voyage et on ne peut que le répéter : à Yellowstone, il faut savoir prendre son temps et ne pas prévoir trop de choses à faire dans la journée.

D’abord les trajets peuvent être rendus longs par les nombreux visiteurs ou les points de vue qui bordent les routes. Et si ça ne suffit pas, vous croiserez probablement des bisons traversant en dehors des passages piétons.

 

Comment ne pas profiter du spectacle
Comment ne pas profiter du spectacle ?

 

Ensuite sur les sites touristiques il y a du monde, parfois beaucoup, parfois trop. Il faut être patient et profiter du moment idéal pour prendre « la » photo. Et en pleine saison, il faut forcément patienter plus longtemps.

Enfin, Yellowstone est tout simplement magnifique. Il y a soit beaucoup de choses à voir sur le même site soit c’est tellement beau qu’on reste parfois de longues minutes à admirer le spectacle ou le paysage.

 

On ne se lasse par de ces paysages
On ne se lasse pas de ces paysages.

 

Autant de raison pour prendre son temps et ne pas prévoir un programme surchargé. Prévoyez un jour de plus à Yellowstone par rapport à votre planning initial : vous ne le regretterez pas !

 

 

  • Se lever tôt

 

C’est un peu la conséquence du point précédent : le matin de bonne heure, il y a beaucoup moins de monde voire même personne à certains endroit.

 

Seuls à West Thumb Geyser Basin
West Thumb Geyser Basin au petit matin

 

Et ceux qui en profitent le plus en dehors des lève-tôt, ce sont les animaux : tous les matins nous avons pu apercevoir ces élans ou ces ours profitant des derniers instants de calme avant l’envahissement humain.

 

Yellowstone
A l’aube, les animaux profitent des derniers instants calmes

 

Pour nous c’était départ vers 7h30…

 

 

  • Randonner

 

Yellowstone, c’est presque 1500 km de trail pour tout niveau : du petit trail de quelques centaines de mètres autour d’un point de vue jusqu’au trail de plusieurs jours. Au choix !

Hormis les balades le long du Canyon, à Norris ou à Geyser Country, nous n’avons pu faire qu’une seule véritable randonnée en pleine nature. Et à peine avons nous quitté le parking que nous nous sommes retrouvés seuls au monde. Un moment très agréable et plutôt rare à Yellowstone.

La balade nous à permis de croiser deux groupes d’élans et de nous isoler un moment de cette cohue présente sur les sites touristiques du Parc.

 

Randonnée près de Mammoth
Randonnée près de Mammoth

 

Donc si vous avez un peu de temps n’hésitez pas à prévoir une balade, même d’1/2 heure : être seuls à profiter d’un site Yellowstone, ç’est à savourer sans modération.

 

 

  • Marcher

 

Vous commencez à nous connaître : on ne peut que vous conseiller de marcher autant que possible.

A Old Faithful, Canyon ou Mamoth, il est possible d’accéder à différents points de vue en voiture. L’autre solution, c’est d’arpenter les sentiers reliant ces mêmes points de vue.

En septembre, il est assez facile de stationner, donc se déplacer en voiture à l’intérieur du site de parking en parking, ce n’est pas compliqué. Mais en pleine saison, il semble évident que dès qu’on trouve une place, on la garde.

Evidemment en marchant, on profite du paysage, et on ne fait pas d’aller retour entre les parkings et les points de vue.

 

A pied, on en voit toujours plus
A pied, on en voit toujours plus

 

  • La nourriture

 

Bon, vous allez penser qu’on est des ventres sur pattes. Un peu comme à Grand Teton, on est un peu obligé de mettre un carton rouge à Yellowstone sur ce plan. Enfin, pas à Yellowstone, mais aux sociétés gérant les complexes touristiques.

On le sait, dans les Parcs Nationaux, la bouffe c’est cher. Mais on le sait moins (en tout cas nous on ne l’avait pas noté ailleurs), c’est pas bon ! Et quand on dit pas bon, c’est pas juste bof : c’est parfois une vraie escroquerie digne de nos meilleurs souvenirs de cantine scolaire.

 

Finalement, c'est peut être ça qu'on nous sert dans les restaurants ...
Finalement, c’est peut être ça qu’on nous sert dans les restaurants …

 

On a donc testé et désapprouvé le concept américano-japono-thaï à Grant Village, les salades à $10 au General Store à Old Faithful ou encore les sandwichs riquiqui en taille et maxi en $ !!

 

Côté positif, car il y en a, on a apprécié les petits déjs « buffet » à $14 à Mammoth et Old Faithful et la bouteille de whisky à $13 au General Store de Mammoth qui nous permis de passer quelques apéros bien sympas !

 

 

  • Gardiner et West Yellowstone

 

Vous savez, quand on est proche des frontières en France : on achète ses clopes en Belgique, on fait le plein en Espagne… Alors là c’est pareil : Gardiner et West Yellowstone sont respectivement aux portes Nord et Ouest du Parc et tout y est moins cher… et de meilleures qualités.

 

Gardiner
Gardiner aux portes du Parc

 

Alors si vous êtes à proximité, prenez 1 ou 2 heures, sortez du Parc, faites le plein, ravitaillez vous pour vos picnics, vos boissons … et allez au restos dans ces villes : économies garanties et ça vous changera des « cantines » à touristes.

 

 

  • La blague de Yellowstone

 

Pour terminer, on vous fait part d’une petite blague. Les américains, ils ont toujours le mot pour rire.

 

Dans les Parcs, il y a des toilettes publiques à disposition des visiteurs. Mais elles sont peu nombreuses et les files d’attentes sont parfois longues. Patience donc !

 

Un seul toilette pour tant de touristes !
Une seule toilette pour tant de touristes !

 

Et dans la file d’attente, vous pouvez tomber sur un petit comique :

Une dame regarde la file et demande : « Is it the line for the restroom ? »

Et le bon monsieur de répondre le plus sereinement du monde : « No, it’s the line to take a picture of the john ! »

Nous, ça nous a bien fait marré. La dame… moins !

 

Finalement, on a quand même pris une photo
Finalement, on a quand même pris une photo

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz