Anchorage

Après 12h de vol, nous voici arrivés en Alaska, à Anchorage.

Pour nous, l’Alaska était un rêve et nous avons eu du mal à réaliser que nous allons passer trois semaine sur place.

 

Nous avons prévu de passer 3 jours à Anchorage. Concernant l’hébergement, il n’y a que l’embarras du choix … à tous les prix. Nous nous sommes décidés pour Cecelia’s B&B à 150€ la nuit petit déj compris; ça peut sembler cher, mais hormis le camping, les hébergements en Alaska ne sont pas donnés.  Quoiqu’il en soit, notre choix s’est avéré très bon grâce à la localisation à deux pas de Downtown, les petits déjeuners maison et surtout Cecelia elle-même qui connait la ville et l’Etat comme sa poche. Une vrai source d’information (randonnée, culture, restaurants, itinéraire et ce, quelque soit la ville …) pour cette résidente locale depuis…. toujours.

Dix heures de décalage horaire ont eu raison de nous et à 21h, tout le monde au dodo … pour se réveiller avant 5h du matin sous un soleil éclatant. Nous découvrons les prémices du Midnight Sun : le soleil se “couche” vers 23h et se lève vers 4h30.

 

 

Pour notre premier jour, direction Eagle River à une quarantaine de kilomètres au Nord pour une randonnée dans le Chugach State Park. Une petite balade de 10k en pleine nature dont on vous racontera tout très prochainement.

 

 

Une belle mise en jambe qui nous a permis de découvrir la nature aux portes de la ville et d’apercevoir notre premier moose.

A notre retour a Anchorage, une petite balade sur le front de mer, puis vers Downton et le Delaney Park, un parc urbain tout en longeur bordant le sud de Downtown. Retour au B&B et discussion avec Cecelia, toujours friande de nous faire découvrir l’Alaska.

 

Le second jour, nous décidons de louer des vélos et  de parcourir les 9 miles du Tony Knowles Trail longeant la mer. Il parait qu’on peut y rencontrer aigles, moose et même des ours. Des ours en pleine ville, non mais sérieux…

 

 

Bon, on a pédalé, on a vu des écureuils, des corbeaux, des avions.. et 2 moose. Pas d’ours. On nous aurait pris pour des touristes ? Finalement, Cecelia nous confirme qu’il y a bien des ours qui s’aventurent en ville jusqu’à la mer mais s’il y a trop de monde, ils ne s’approchent pas du trail. Raté donc !!

 

 

Le soir, petite course à pied de 12k pour Damien et Delphine se transforme en supportrice/photographe. A l’arrivée, bière et pizza offerte par les organisateurs. Que demander de plus ?

 

Une dernière soirée au B&B, le lendemain nous prenons la route vers Denali National Park. Il parait qu’il y a des ours là-bas …

 

Quelques conseils pratiques

Anchorage est une petite ville  l’échelle américaine, à peine 300 000 habitants, mais s’avère très vaste avec une superficie supérieure à 5 000 km2, soit l’équivalent du département des Bouches du Rhône.

La voiture est donc indispensable, d’autant que la circulation est très fluide. Il existe bien un réseau de transport en commun mais ce serait une vraie perte de temps. Les taxis ? Oui, mais comme toujours ça peut revenir très cher. A noter que le stationnement est gratuit à Downtown à partir de 18h, et qu’il n’y a aucun soucis pour trouver des places.

 

Downtown n’est pas très grand (voire même tout petit quand on est habitué aux centre-villes US) et seules 3 ou 4 rues méritent qu’on s’y attarde. Concentrez-vous sur les 4 avenues entre 3rd et 6th Ave entre C et G Street. Le visitor center se trouve à l’angle de 4th Ave et F St, un bon endroit où stationner : comptez environ $1 de l’heure au parcmètre. De toutes façons, en une heure …. Rien de bien extraordinaire à voir hormis les boutiques de souvenirs où on peut acheter un sweat labellisé Alaska ou des peluches des animaux locaux.

 

 

Le point de rendez-vous des locaux à Downtown semble être le rooftop de la 49h State Brewery sur 3rd Av au niveau de G St. Orienté à l’ouest, on peut y admirer les coucher de soleil sur la baie. N’oubliez pas qu’en été, le soleil se couche tard, voir très tard. Début juin, il fallait attendre au delà des 23h … Nous n’avons pas testé le lieux… donc tenez-nous au courant.

 

En cherchant les hébergements, nous nous sommes aperçus que les hôtels étaient cher ou très éloignés du centre. Anchorage étant très vaste, la recherche “classique” d’un hôtel sur nos sites préférés nous envoyait parfois à 40 km du centre… mais toujours dans la commune d’Anchorage. Nous avons opté avec succès pour un B&B à 5 minutes à pied de Dowtown pour moins cher que les hôtels… On ne peut que vous conseiller de planifier votre visite à Anchorage et de choisir votre hébergement en fonction de ce que vous allez faire.

 

L’aéroport est très facilement accessible, donc vous ne serez pas ennuyés sur la route. Toutefois, nous avons mis 45 minutes pour passer une sécurité particulièrement zélée. Est-ce comme ça à chaque fois ? Mystère, mais cette possibilité est à prendre en compte !!

 

Que faire à Anchorage ?

 

Le Tony Knowles Trail ou Coastal Trail

Ce parcours cycliste et piéton longe l’océan depuis Downtown jusqu’à Kincaid Park soit environ 15 km (30 aller-retour !). Le plus simple, c’est de louer des vélos à Dowtown et de filer sur le trail. Pour la location, il y a deux loueurs sur L St entre 4th et 5th Ave. Nous avons choisi la boutique de Pablo, les vélos sont pas mal, sans plus. Comptez environ $25 pour 3h de location.

 

 

Le parcours longe l’océan et les points de vue sont nombreux. On peut y admirer la baie, la côte et Downtown qui s’éloigne progressivement. L’aéroport marque la limite entre un parcours urbain et un autre plus naturel. D’ailleurs, beaucoup de promeneurs s’arrêtent au Point Waronzof Overlook et sa vue sur le large. Ce point de vue est au bout de la piste de l’aéroport et c’est très impressionnant de voir les avions décoller juste au dessus de nous.

 

 

Le parcours traverse maintenant les bois. C’est beaucoup plus calme et la wild life est censée être plus présente. Lors de notre retour par le même trajet, nous avons en effet eu la chance de profiter du repas de 2 moose.

 

 

Au Kincaid Park, après une bonne grimpette de près d’1km, on arrive au bout du trail. Il y a une petite buvette/snack parfait pour se reposer quelques instants. Pour le retour, soit on repart par le trail, soit par la ville, au choix.  Pour nous, circuler en compagnie des voitures, c’est non ! Ce sera trail.

 

 

Le parcours n’est pas difficile mais 3h (pauses et  photos compris) ça peut paraître long. Pensez à prendre de l’eau, un snack et surtout votre appareil photo.

 

Downtown

Downtown n’est pas très grand et se visite à pied. Il se situe principalement entre C et L St entre les 3rd et 6th Ave. Il y a le classique visitor center qui ressemble à une grande cabane de trappeur et quelques boutiques souvenirs et d’artisanat local qui méritent le détour.

 

 

Pour le reste, rien qui ne présente un grand intérêt : des boutiques classiques des villes US, un mall, des banques et des bars/pubs/clubs…

Il n’est pas vraiment indispensable d’y aller si on a trouvé mieux à faire.

A noter qu’en été le samedi à partir de 10h se tient le marché des produit locaux sur 3rd Avenue entre E et C St, avec un food court intéressant.

 

Restaurant : le Moose Tooth

Cette pizzeria est une institution locale. A chaque fois que nous l’avons mentionné où que ce soit en Alaska, nos interlocuteurs connaissaient. A tel point qu’il est dit que c’est la meilleure. Du coin ? Non, des 50 Etats. Ah carrément !!!

 

 

Ni une ni deux, on s’y colle. A 5 minutes de Downtown, le parking est plein à 15h ! Un signe ?  La carte des pizzas est bien fournies, le choix est donc difficile. Chaque pizza est proposée en 3 tailles (attention, ce sont des tailles US, la petite c’est une pizza classique en France) et évidemment on repart avec les parts non mangées sur place.

 

 

Bilan : c’est bon et il y a des compositions originales (Buffalo Chicken et même Mac and Cheese…). La meilleure ? Peut-être pas mais si on a une envie de pizza, ce serait dommage d’aller ailleurs.

On allait oublier : La pizzeria possède sa propre brasserie : Broken Tooth. Direct du producteur au consommateur. On approuve !!!

 

Les randonnées

On pourrait écrire un article complet là dessus, d’ailleurs il y a de nombreux sites ou blogs à ce sujet.

Il n’y a que l’embarras du choix et quelques soit votre envie ou votre niveau, vous trouverez forcément à vous faire plaisir. Anchorage est bordée par le Chugach State Park, et c’est là que tout se passe.

 

 

Nous avions réservé une journée à randonner et nous sommes partis le long de l’Eagle River au Nord d’Anchorage parcourir le Dew Mound Trail. Allez faire un tour sur le site du parc et faites vous plaisir.

 

 

Au final, nous sommes restés deux jours et demi à Anchorage avec un petit sentiment de frustration d’avoir à peine survolé la ville …

3
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
PepetteEnVadrouillewalktheworldTeabeestrips Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Teabeestrips
Invité

C’est vraiment un endroit où j’aimerais aller pour faire de la randonnée. Merci pour ce partage d’expérience

PepetteEnVadrouille
Invité

Je viens de découvrir un nouveau mot “moose”! En tout cas cette ville m’a bien surprise avec cette nature à porter de pédales !