L’île de Phuket

Deuxième partie de notre voyage en Thaïlande. Après une grosse semaine dans le Nord, nous partons vers Phuket pour un séjour balnéaire de 5 jours.

Notre hôtel est à Nai Harn au Sud de l’île, à quelques kilomètres de Rawai.

 

Jour 9 :

Après une nuit dans un train couchette entre Chiang Maï et Bangkok, on enchaine avec 1h30 de vol vers Phuket avec Bangkok Airways. Le top sur cette compagnie, c’est que même en classe éco, on a accès au salon Lounge à l’aéroport de Bangkok. Mine de rien, c’est appréciable.

A l’arrivée à Phuket, on s’aperçoit qu’on a fait quelques centaines de kilomètres vers le sud : il fait un peu plus chaud.  On sent également l’air marin et dès les premiers kilomètres dans le van nous emmenant vers l’hôtel, on se prend au jeu à chercher la mer qu’on ne tarde pas à apercevoir.

Notre hôtel est à Nai Harn, tout au Sud de l’île. Le trajet prend plus d’une heure et travers Patong et Karon, réputée pour leur vie nocturne.

On arrive en milieu après-midi à l’hôtel, le temps de s’équiper pour le coucher de soleil sur la plage parfaitement située à proximité de l’hôtel.

Nai Harn semble être un coin sympa, à l’écart des activités nocturnes bruyantes…

 

Jour 10 :

Aujourd’hui c’est repos : après un footing le matin autour du Lac de Nai Harn et un petit tour à la plage, on profite pour faire un tour du coin. On s’aperçoit vite qu’il n’y a pas grand chose à faire. Si on veut le calme, Nai Harn c’est top. D’un autre coté, il n’y a rien à visiter dans le coin et on doit prendre le taxi pour aller sur les sites d’intérêt.

En fin d’après-midi, on prend le taxi pour visiter 2 points de vues (Windmill Viewpoint et Yanui Beach) et profiter d’un nouveau coucher de soleil depuis Promthep Cape Lightouse tout au Sid de l’île.

 

 

Encore un coucher de soleil réussi !

 

Jour 11 :

Aujourd’hui, on part vers Kho Phi Phi, île rendue célèbre par Dany Boyle et son film « La Plage ». Ensuite, ce sera snorkeling et visite de Monkey Beach, l’île aux singes.

 

On est plutôt mitigés sur cette journée. Les paysages sont superbes, le snorkeling top. Mais deux gros points noirs ternissent la journée : d’abord le voyage, 1 heure aller (pareil au retour), dans un bateau bruyant où on est secoués comme des pruniers. Ensuite la foule sur les sites à visiter. La fameuse plage n’a rien de magique avec la vingtaine de bateaux alignés sur la plage et les quelques 500 touristes amassés à prendre des photos. Clairement, à 100 € la journée, on dit un gros NON !!!!

Mais comme on vous l’a dit, les paysages sont sympas :

 

 

 

Le soir, on s’offre une spécialité de Phuket : un soirée « combats de muay thaï » à Phuket. On ne pouvait pas passer à côté de cette spécialité locale. Et on a beaucoup aimé !

 

 

Jour 12 :

Les temples et bouddhas thaïlandais, nous on adore et on n’en a jamais assez. On se dirige donc vers le Big Buddha Phuket, situé sur les hauteur de Karon.

 

 

 

Bon, on n’a pas de chance, il y a des travaux et hormis le bouddha, tout est en construction. C’est un peu décevant, d’autant que cette représentation n’a rien d’exceptionnelle et que la vue sur l’île n’est appréciable que d’un seul coté.

 

 

Le parcours fléché, n’oublie néanmoins pas d’envoyer les visiteurs vers les stands de ventes … non impactés par les travaux, bien entendu.

 

Le soir, nous partons vers la ville de Phuket avec deux objectifs : la vieille ville aux influences européennes et plus particulièrement portugaises. Bon, autant vous le dire, c’est tout petit. Mais il y a quand même quelques beaux bâtiments à dénicher.

 

 

Puis ce sera un tour au fameux marché, sa street food et ses Maï Taï à 100 baths. Une escapade qui vaut le détour.

 

 

Jour 13 :

L’hôtel proposant des transferts gratuits vers Patong, on tente le coup. Après 45 minutes de trajet, on se retrouve en fin de matinée dans une cité qui semble à peine se remettre d’une gueule de bois.

 

De Patong, on ne verra pas grand chose, si ce n’est plage, centre commercial et bars immenses quasiment vide en à cette heure. On imagine qu’il doit en être différemment en fin d’après-midi et on n’ose imaginer ce qu’il en est en fin de soirée.

 

 

On s’attarde dans un bar où des bodyboarders s’amusent sur une vague artificielle, seul intérêt que nous avons trouvé à Patong.

 

 

Après un repas à l’hôtel, nous partons vers Rawai et son marché où vous pouvez acheter des poissons et les proposer aux restaurants locaux qui les cuisineront volontiers. Une bonne petite fin de journée.

 

 

Jour 14 :

Dernier jour. Notre navette vient nous chercher à 17h, donc on profite de nos derniers moments pour une séance de massages. Détente assurée.

Après un dernier repas au bord de la plage, on repart vers l’aéroport avec des supers souvenirs de notre séjour thaïlandais

 

 

Si le séjour sur l’île de Phuket n’a pas toujours été au top (comme on s’y attendait) on rentre vers Paris avec le sentiment qu’il nous faudra revenir en Thaïlande pour en découvrir plus sur ce merveilleux pays.

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz