Nos top restos dans le 18ème arrondissement

 

Le 18 ème arrondissement, c’est Montmartre, les Abbesses, le Sacré Coeur. Oui, mais pas que…

 

Le 18 ème, c’est notre maison. Et nous, on aime dénicher le coin sympa et surtout tester les nouveaux restos … Bref, trouver le truc qui n’est pas dans les guides ou nous assurer que le lieu à la mode vaut vraiment le détour.

 

Comme ce qui est vrai aujourd’hui ne l’est pas forcément demain, nous mettrons à jour régulièrement cette page…

Et si vous connaissez le coin, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire avec vos bons plans.

 

Vous êtes prêts ? C’est parti pour un petit tour culinaire du 18e.

 

 

Ken Kawasaki – 15 Rue Caulincourt

 

En passant rue Caulincourt, on découvre un restaurant à la devanture on ne peut plus sobre. A travers les vitres, on devine une cuisine et un comptoir faisant office de tables. Un nouveau Japonais ?

 

Evidemment, rien de mieux pour attirer notre attention. Qu’est ce qui se cache à l’intérieur ? Une rapide recherche Internet nous apprend que le restaurant est nommé tout simplement du nom de son chef : Ken Kawasaki.

A l’extérieur, la carte est affichée. C’est très simple : un menu diner à 70 € et ses deux déclinaisons pour le déjeuner à 30 et 45 €. Et vu la carte, ce ne sera pas sushis ou ramen au programme.

 

Menu de novembre 2016

 

Ni une ni deux, on décide de tester le truc un midi.

Accueil très pro, sobre et très poli par le chef lui-même. Une fois installé, on s’aperçoit que le comptoir ne dispose que de 14 couverts et qu’un seul service est prévu.

 

La “salle”

 

On choisit le menu “dégustation” avec mise en bouche, entrée froide et chaude, poisson, viande, fromage (en supplément) dessert et mignardises à 45 €.

 

Les plats sont tous préparés et dressés devant nous. C’est une véritable symphonie qui se déroule sous nos yeux par deux cuisiniers qui récitent leur savoir-faire. Et c’est tout simplement un régal pour nos papilles.

 

 

En une heure et demi, tout est réglé : aucune fausse note, aucune attente trop longue entre les plats, les boissons et le pain sont servis très rapidement, les assiettes sont présentées et expliquées … vraiment rien à redire. Ah si, c’est super bon !!!

 

 

Avant de partir, nous discutons avec le maître de salle, le seul “français” de l’équipe. Il connait parfaitement le Japon (il s’adresse d’ailleurs en japonais aux cuisiniers et au chef) et s’est avéré un excellent conseil pour notre apéritif whisky et saké. Il nous explique que la carte est unique et change chaque mois, tant pour renouveler le menu que pour coller à l’approvisionnement de saison.

 

L’addition : 128 € pour deux déjeuners “dégustation”, 1 supplément fromage (10 €), 1 whisky et 1 saké à 12 € chacun et l’eau minérale.

 

Bref, vous l’avez compris, on a adoré Ken Kawasaki. Alors oui c’est