Jersey: que voir, que faire le temps d’un weekend

Après notre programme spécial randonnée à Jersey, on vous propose de quoi vous occuper de manière plus diversifiée le temps d’un grand weekend.

Car l’île, bien que petite en superficie, regorge d’activités pour tous les goûts. Voici un programme avec un thème par journée, histoire que chacun y trouve son compte.

Jour 1: Jersey version culture

Le premier jour de notre séjour à Jersey, la météo était maussade. On a donc décidé de consacrer cette journée aux activités culturelles qui ont l’avantage de se dérouler en grande partie en intérieur.

Le matin, nous avons profité de quelques éclaircies pour aller visiter le Château de Mont Orgueil, sur la côté est de l’île. Imaginez un peu: une forteresse de pierres perchée au dessus d’un village aux maisons colorées. De loin, il a un peu des airs de Mont Saint Michel soudain de nouveau amarré à la terre. Ou pour ceux qui connaissent, il m’a aussi beaucoup rappelé le Castello Aragonese sur l’ïle d’Ischia au large de Naples

Construit au XIIIe siècle, le château de Mont Orgueil a eu plusieurs vies et représente à lui seul une partie de l’histoire riche et tourmentée de Jersey. Il fut ainsi tour à tour utilisé pour la défense de l’île, comme prison, lieu de culte avec sa chapelle Saint Georges, zone d’occupation pour les armées allemandes, avant d’être transformé en musée.

Comme beaucoup de châteaux médiévaux, son aspect austère de l’extérieur cache de jolies surprises à l’intérieur. Outre la découverte du passé guerrier de l’île, de nombreuses salles accueillent des expositions d’art contemporain. Mais ce qui a retenu notre attention, ce sont surtout les extérieurs du chateau. Même sous la pluie, on n’a pas pu s’empêcher d’aller voir ce qui se cachait derrière chaque ouverture. Et grand bien nous en a pris, Mont Orgueil de part sa position haut perchée offre de magnifiques vues sur l’île et l’océan.

Infos pratiques:

Ouvert du 29 mars au 30 décembre (sauf les 24, 25, 26, 31 décembre et 1er janvier).

Horaires : tous les jours de 10 à 18h de mars au 3 novembre et du vendredi au lundi entre le 4 novembre et 30 décembre de 10h à 16h.

Prix: 12,95 livres par adulte.

Plus d’infos: https://www.jerseyheritage.org/places-to-visit/mont-orgueil-castle

Bon à savoir : il y a beaucoup de marches et de recoins, il est déconseillé d’utiliser les poussettes et les personnes à mobilité réduite auront des difficultés à accéder partout.

L’après midi, les petites averses ont laissé place à une grosse pluie, il nous fallait donc trouver un endroit pour nous mettre à l’abri. Direction donc les Jersey War Tunnels.

Comme leurs noms l’indiquent, il s’agit d’un musée installé dans des tunnels et qui retracent la vie de l’île tout au long de l’occupation allemande.

Les îles anglo-normandes furent les seuls territoires britanniques occupés pendant la Seconde Guerre Mondiale. Peu stratégiques pour le Royaume-Uni, les iles avaient été démilitarisées et furent donc laissées sans défense face à l’armée allemande, qui s’y installa à partir de juin 1940 et n’en partit qu’à la toute fin de la guerre en mai 1945.

Les tunnels ont été construits pendant la guerre par des habitants de Jersey devenus des travailleurs forcés sous la contrainte des troupes allemandes. A la base, ils devaient juste servir de casernement et de lieu pour entreposer les munitions, mais avec les menaces de bombardements, ils furent utilisé comme lieu de retranchement et d’hôpital par l’occupant.

La visite se passe donc entièrement sous un tunnel d’un peu moins de 2 km. Différentes salles ont été aménagées, avec images d’archives, objets de l’époque, enregistrements sonores, et panneaux explicatifs retraçant les différentes étapes de ces années de tourmente, de l’insouciance d’avant-guerre jusqu’au départ des dernières troupes allemandes.

Infos pratiques :

Ouvert du 1er mars au 17 novembre

Tous les jours de 10h à 18h (dernière admission 16h30) du 1er mars au 31 octobre puis de 10h à 15h (dernière admission 13H30) du 1er au 17 novembre

Prix : 15 livres par adulte

Plus d’infos: https://www.jerseywartunnels.com/

Autres suggestions culturelles :

  • Le château St Elisabeth à St Helier
  • Le musée maritime à St Helier
  • La Houge Bie Museum

Bon à savoir : un Pass permet d’accéder à plusieurs attractions de l’île pour un tarif réduit de 33,95 euros (https://www.jerseyheritage.org/heritage-pass)

Si le beau temps est de la partie, plusieurs balades à pied permettent aussi de découvrir les traces de l’histoire tourmentée de l’ïle, entre tours de défense et bunkers allemands. Vous pouvez ainsi trouver de nombreux blockaus entre St Aubin et la baie de Noirmont. L’office de tourisme de Jersey suggère par ailleurs une balade autour de St Helier nommée le Resistance Trail avec différentes visites autour de cette thématique https://www.jerseyheritage.org/media/Resistance%20Trail/Leaflet.pdf

Jour 2: Jersey version maritime

Pour notre deuxième jour, le temps s’était amélioré, nous sommes partis découvrir les joies du bord de mer. En effet, à Jersey, l’océan n’est jamais bien loin, souvent même à moins de 10 minutes en voiture.

Le matin, nous sommes allés découvrir l’écosystème marin de l’île le temps d’une balade à marée basse à La Rocque avec Jersey Walk Adventures.

Notre guide Trudie nous a emmenés découvrir les richesses cachées sous le sable, des coquillages aux algues. Grace à elle nous avons appris qu’une petite algue pouvait servir à soigner les brûlures aussi bien que l’aloe verra, que chaque rocher pouvait cacher une espèce marine et que la marée de Jersey peut descendre sur des kilomètres et remonter plus vite qu’un cheval au galop.

On a aussi marché jusqu’à la Seymour Tower, une ancienne tour de fortification, édifiée pour défendre Jersey face aux tentatives d’invasion des Français. Aujourd’hui, il est possible de passer la nuit dans cette tour capable d’accueillir jusqu’à 7 personnes, le temps que celle-ci soit progressivement entourée par la marée montante. Mais rassurez vous, la tour et ses occupants restent eux bien au sec ! On n’a pas pu tester mais incontestablement c’est une expérience qui nous plairait beaucoup lors de notre prochaine visite. Pour infos et réservations, c’est par ici que ça se passe : https://www.jerseyheritage.org/holiday/seymour-tower

Infos pratiques :

Comptez environ 2h30 pour cette visite guidée

Les bottes sont fournies. Les visites sont programmées en fonction des horaires des marées, donc aucun risque de se retrouver trempés. Pour le reste, prévoir le coupe-vent … et la crème solaire. Le temps change vite à Jersey.

Prix : à partir de 16 livres par personne

Bon à savoir : les visites se font en anglais. Bizarrement pour le nom des coquillages, un petit lexique est fourni mais la traduction se fait de l’anglais vers … l’allemand.

Nous avons fait la visite du matin, mais plusieurs balades en soirée pour profiter de la douce lumière de fin de journée voire du clair de lune sont également possibles. D’autres visites dans d’autres coins de l’île sont aussi disponibles. Plus d’infos sur : https://www.jerseywalkadventures.co.uk/

L’après-midi, nous sommes restés dans la thématique aquatique, avec une initiation au stand-up paddle dans la jolie baie de St Brelade au sud de Jersey. Nous n’avions jamais testé cette activité, l’occasion était donc parfaite pour nous !

Nous avons donc découvert les joies de voguer sur l’eau avec Absolutes Adventures.

Bon pour voguer sur l’eau, si vous êtes novices comme nous, ça necessite un peu de temps pour réussir à se mettre debout. Moi (Delphine) il m’a bien fallu 20 minutes pour trouver mon équilibre et passer de la station à genoux à debout. Quant à Damien, il a été plus rapide mais a fini 4 fois à l’eau. Cela confirme que nous ne sommes pas vraiment des “êtres marins”, il est fort possible que vous soyez bien plus doués que nous. On était accompagnés de trois enfants, en 5 min ils étaient debout …

Quoi qu’il en soit l’activité est vraiment plaisante, ça permet de découvrir la côte sous un autre angle et de s’amuser même si on n’a jamais fait se stand-up paddle auparavant. On a déjà prévu de recommencer si l’occasion se présente.

Infos pratiques :

L’initiation dure environ une heure. On reste à proximité de la plage, donc aucun risque. Seul pré-requis : savoir nager.

Tout l’équipement est fourni, y compris la combinaison si, comme nous, vous y aller à une période où la mer ne se prête guère à la baignade

Bon à savoir : comme pour l’activité précédente, les guides sont anglophones donc toutes les explications sont données dans la langue de Shakespeare. En même temps, comme le guide joint souvent le geste à la parole, c’est assez facile de comprendre.

Autres activités de bord de mer :

  • Tour en bateau pour visiter les Ecrehous (on vous en dit un peu plus dans notre article “Echappée verte à Jersey”)
  • Profiter de la plage tout simplement

Ce n’est pas forcément très connu mais Jersey possède beaucoup de très belles plages pour la baignade. Voici une petite sélection de nos spots baignade préférés :

Les plus accessibles (avec un parking ou un arrêt de bus juste à côté) :

  • St Brelade Bay (sud)
  • St Ouen (ouest)
  • Plemont Bay (nord)

Les plus sauvages (accessibles à pied uniquement) :

  • Portelet Bay
  • Beauport

Jour 3: Jersey version sport

Le matin de notre troisième jour, le ciel était au beau fixe, il était donc temps d’aller se dégourdir un peu les jambes avant de repartir.

On vous a déjà fait un article spécial pour les randos avec plein d’idées de balade. Mais si vous deviez n’en choisir qu’une on vous conseillerait d’aller faire un tour du côté de la côte nord, la plus sauvage de l’île.

J’ai donc emmené Damien découvrir une petite partie que je n’avais pas eu l’occasion de voir lors de ma première visite : celle entre La Grève de Lecq et Plemont Bay.

Les paysages y sont variés entre forêt et bord de mer.

Petit stop immanquable sur la plage de Plemont. A flanc de falaises, elle est bordée de grottes. Mais attention, contrairement à ce que nous avions vu sur internet, aller à l’intérieur de ces grottes peut s’avérer très dangereux en raison des roches friables et des risques d’éboulement. Des panneaux l’indiquent clairement sur la plage et ses abords, mais allez savoir pourquoi les gens continuent à y aller quand même. No comment.

Comme on avait un peu de temps on a poussé la balade jusqu’à Grosnez Castle.

Puis retour par les terres jusqu’à La Grève de Lecq pour un déjeuner sur la plage.

En tout on a ainsi marché une douzaine de kilomètres aller-retour

L’après-midi, on a voulu s’adonner à une de nos activités favorites en vacances : la course nature. La course à pied a cet avantage de permettre de découvrir en moins de temps beaucoup plus de paysages.

Ne connaissant pas forcément les meilleurs spots running de l’île, nous avons pris contact avec Rick de 9by5 Aventures qui s’est spécialisé dans cette façon originale de découvrir Jersey.

Nous avons parcouru 12 km en aller-retour sur les sentiers de randonnées côtiers aux alentours de Trinity au Nord de l’île en mode “Bla-bla run”.

Natif de l’île et passionnée de nature, Rik et son amie vous font découvrir leur terrain de jeu à pied ou en vélo. Nous, on aime beaucoup rencontrer les “locaux”, et quand ces habitants partagent nos passions, c’est encore mieux.

N’hésitez pas à contacter Rik qui vous concoctera un petit parcours touristique selon vos envies. Et pas besoin d’être un expert de la course à pied pour tenter cette activité, Rik s’adapte à tous les niveaux avec beaucoup de bienveillance.

Pour conclure: Jersey, on a adoré et pourtant, malgré déjà deux séjours, on a le sentiment de n’en avoir vu qu’une petite partie, en mode randonnée et visites culturelles. Alors comme souvent, on a déjà prononcé les mots : “la prochaine fois qu’on y va …”

Un voyage en partenariat avec Visit Jersey ( https://www.jersey.com/ ) et Condor Ferries ( https://www.condorferries.fr/ ).

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
tania Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
tania
Invité

je garde ça sous le coude c est un week end qui m fait envie